Samedi 25 mai 2019 - 22:24
Fév 022011
 

« Fatigué, décu et une énorme patience… »

C’est une page du plus beau chapitre de l’histoire de la Villette Charleroi qui se tourne. Dubo Skoric, l’inamovible coach croate depuis 1992 – et tous les succès européens : 7 Ligues deshampions, 13 finales – a signé un contrat pour entraîner, les deux prochaines saisons, le club allemand d’Ochsenhausen.

La situation à Charleroi devient de plus en plus difficile et cela fait deux ans que cela dure. D’un côté, il y a ces 18 ans passés dans le club de mon cœur et ma responsabilité de mari et de père. J’ai 50 ans et ma patience a été énorme. Je suis très fatigué. Je suis surtout déçu de la manière dont les choses ont évolué. Je cherche la stabilité, je pars plus pour le défi sportif que pour l’argent.

Une promesse de remplacer Mister Wang à la tête de l’équipe nationale belge avait même été lancée:

Cela aurait été en même temps que la Villette mais je n’ai rien vu venir. La fédé croate est aussi venue après les championnats du monde de mai. Finalement, j’ai eu deux propositions concrètes: Ochsenhausen et Sarrebruck.

À Ochsenhausen, Skoric rejoint un des ténors de la Bundesliga avec Düsseldorf et Grenzau. Un membre permanent de la Ligue des Champions:

Il y a un vrai projet de formation qui se met en place avec 12 jeunes Européens qui vont être regroupés. Le club qui a deux managers à temps plein (!) vient d’injecter 2 millions d’Eur pour une nouvelle salle et le budget est bouclé pour trois ans. C’est un défi très excitant…” . En attendant, il y a une saison à terminer avec ce match retour de Ligue des Champions contre Angers (ven 11/03 au Spiroudôme) :

Notre défaite 3-1 en France a été une gifle mais je peux vous affirmer que toute l’équipe veut sa revanche.

Une demi-finale, ce serait la 11ème de suite, quel beau cadeau d’adieu…

Source : La Meuse Luxembourg