Samedi 25 mai 2019 - 22:27

Mondial de Rotterdam

 Publié par à 15:53
Mai 102011
 

Jean-Mi tentera d’arracher son billet pour les Jeux Olympiques de 2012 lors du Mondial de Rotterdam.

“Je suis heureux d’y être enfin !” Au moment d’aborder ce mardi le premier tour de ces Championnats du Monde, où il rencontrera l’Écossais Gavin Rumgay (issu des qualifications), Jean-Michel Saive ne peut masquer une fébrile impatience. Il faut dire que le rendez-vous monopolise l’esprit du 41e joueur au ranking ITTF depuis plus d’un an maintenant. C’est qu’au-delà du prestige d’un titre mondial, ce sont surtout les billets d’embarquement pour les prochains Jeux Olympiques de Londres qui se joueront dans le plus grand port du monde. Et Saive est bien décidé à ne pas rester à quai !

Pour être du voyage et traverser la Manche, Jean-Mi sait exactement ce qu’il lui reste à faire. “Le critère de qualification pour Londres 2012 est très clair. À la sortie du prochain classement mondial, le 16 mai, il faudra émarger aux 28 meilleurs joueurs du classement mondial nettoyé (deux pongistes maximum par pays). Je suis actuellement en 25e position…”

Une position de qualifiable que Saive a occupée à onze reprises lors les douze derniers mois. “Depuis les Championnats du Monde par équipes de Moscou, l’année dernière, tous mes choix sportifs ont été déterminés en fonction de ces rendez-vous. J’ai ainsi participé à une série de tournois estivaux en Inde, en Égypte et au Maroc (finaliste) pour y engranger un maximum de points.”

Si sa participation à ses 20es Championnats du Monde lui vaut d’ores et déjà un nouveau record (il efface les 19 participations du Hongrois Victor Barna), Saive pourrait rejoindre le Docteur François Lafortune (lire chiffre ci-contre) dans le livre d’or du sport belge. “Au soir de la cérémonie de clôture à Pékin en 2008, des larmes de crocodile mouillaient pourtant mes joues. Je pensais qu’une aventure s’y concluait. Jamais je n’aurais pensé pouvoir ambitionner une participation à Londres. La vie est pleine de surprises. Si certains m’ont jugé pathétique, il y a un an, au moment de partir à l’assaut de ce défi, c’est déjà une fierté d’avoir démontré qu’il était réalisable.”

Car Saive touche au but. “Sans entrer dans trop de détails, une nouvelle innovation de la Fédération internationale pour son classement mondial fait que je ne crierai victoire qu’à la publication du prochain ranking, le 16 mai. Ces Championnats du Monde doublent les points de bonus et un peloton d’une grosse quinzaine de pongistes se dispute les quatre à cinq dernières places qualificatives. Mais pour avoir fait mes petits calculs, je sais qu’une qualification pour le troisième tour à Rotterdam assurerait mathématiquement ma présence à Londres. Si je parvenais à passer un tour, j’évaluerais à 70 ou 80 % mes chances d’être au prochain rendez-vous olympique. En me faisant sortir au premier tour, il faudrait par contre un miracle…”

Jean-Mi touche sa septième olympiade du doigt. Ce serait dommage d’échouer au port…

Source : DHNet.be