Vendredi 22 mars 2019 - 00:12
Juin 042012
 

Jean-Michel Saive ferme un grand chapitre de sa carrière de pongiste. Après plus de 20 ans à la Villette Charleroi, le Liégeois de 42 ans évoluera au Logis Auderghem la saison prochaine. Yannick Vostes (A2) quitte Virton pour rejoindre également le Logis Auderghem.

Après 22 ans d’union (entrecoupés d’une escapade allemande en 96-97), Jean-Mi et La Villette se séparent. Le septuple participant aux JO disposaitencore d’un contrat de deux ans avec le club carolo mais le torchon brûlait ces dernières semaines. Le 22 mai dernier, Saive s’en était pris publiquement à son employeur, stigmatisant l’attitude des dirigeants « qui ne font pas preuve d’honnêteté intellectuelle pour éclaircir une situation difficile », selon lui. En toile de fond, le flou régnant sur les ambitions et l’avenir du club hennuyer.

Cité en Allemagne mais aussi à Verviers (TT Vervia) où évolue son frère Philippe, Jean-Michel Saive a finalement opté pour le Logis Auderghem, également membre de la Superdivision belge.

«C’est un moment nostalgique et triste vu les difficultés financières de la Villette, mais aussi de soulagement et d’excitation avec ce nouveau défi», a-t-il commenté ce lundi.

«L’esprit serein pour ma préparation olympique »

«Les trois dernières années à La Villette ont été difficiles mais je préfère garder les bons souvenirs avec ces 20 ans de victoires (51 titres!), de directs télévisés et un public formidable. »

Bien qu’il avoue des propositions concrètes de l’étranger, sa préférence s’est donc portée sur le Logis Auderghem, «un des premiers clubs sur la balle au moment des rumeurs. Une page se tourne mais je suis soulagé de retomber sur mes pattes en Belgique avec un projet ambitieux et dynamique. Le nouveau challenge sera de ramener le titre champion et/ou la Coupe de Belgique à ce club qui m’a fait confiance

Saive va pouvoir désormais se focaliser sur ses 7es Jeux. « Je vais enfin pouvoir entamer ma préparation olympique l’esprit serein. » À commencer par l’open du Brésil (14-17 juin) puis celui du Maroc (22-25 juin).

Source : lavenir.net