Mercredi 23 janvier 2019 - 05:13
Avr 062012
 
Déjà qualifiés pour des demi-finales, les Virtonais sauront ce soir, à l’issue de cette dernière rencontre de poule face à Diest, s’ils disputeront l’accès à la finale face à l’Étoile Basse Sambre ou face à Villette Charleroi.

La donne est assez simple. « À l’aller, nous avons été battus 4-3, rappelle Muha Mehmedovic. Vu que la formation de Sokah a été battue à quatre reprises face aux deux autres équipes de la poule, les confrontations directes compteront pour déterminer le premier de ce groupe. Ce qui veut dire qu’on doit l’emporter 5-2, 6-1 ou 7-0 pour finir devant. »

Si Virton l’emporte 4-3, comme Diest à l’aller, il faudra procéder au décompte des sets. « Et pour l’heure, nous sommes en négatifs de deux sets, précise Mehmedovic. Si Yannick Vostes reproduit ses prestations du match aller, je pense que nous avons toutes les chances de nous imposer. parce que je n’avais pas joué à mon niveau là-bas. »

Diest devrait aligner Marc Closset, Wang et Herbert.

Si Virton s’empare de la première place du groupe, il affrontera l’Étoile Basse-Sambre en demi-finale. S’il est deuxième, il se mesurera à Jean-Michel Saive et ses équipiers.

Mais, sachant les difficultés actuelles des Carolos, quel serait le meilleur adversaire pour les Gaumais en demi-finale ? Sur ce point, Mehmedovic est catégorique : « Si on veut avoir une chance d’aller en finale, c’est simple, il faut jouer sur l’EBS. Mais en même temps, on ne partirait pas avec la faveur des pronostics face à cette équipe. Ils peuvent très bien aligner Chen (NDLR : 72e joueur mondial) qui est originaire de la république de Taïpei. À ses côtés, l’équipe la plus probable, ça serait Delobbe et Bratanov. Mais Cédric Mirault (qui fait partie du top 40 français) pourrait aussi être présent.

Source : lavenir.net